Vous êtes ici

Doctorants européens et leur conjoint

ATTENTION : il est indispensable que vous et votre famille ayez une assurance privée ou soyez couverts par un organisme de Sécurité Sociale.

 

Doctorant inscrit en France avec contrat de travail français 

Vous pouvez bénéficier de la Protection Universelle Maladie de la Sécurité Sociale française dès votre premier jour de travail en France. Vous devez vous affilier auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de votre lieu de résidence. Vos enfants mineurs peuvent être affiliés en même temps que vous en qualité d'ayants droit.

Votre conjoint et vos enfants majeurs peuvent éventuellement bénéficier de la Protection Universelle Maladie (PUMA) de la Sécurité sociale française après 3 mois de résidence en France et en fournissant des documents prouvant qu'ils n'ont plus de droit à la sécurité sociale dans leur précédent pays de résidence. Ils devront s'affilier individuellement auprès de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM) de votre lieu de résidence.

Téléchargez la liste des justificatifs requis pour l’affiliation à l’Assurance Maladie

 

Doctorant inscrit en France sans contrat de travail français

Avant de quitter votre pays, n'oubliez pas d'apporter votre carte européenne d'assurance maladie (CEAM) et/ou de demander à votre compagnie d'assurance le formulaire S-1. Vous n'aurez pas besoin de vous inscrire à la sécurité sociale française.

Votre conjoint et vos enfants devront également apporter leur CEAM et/ou le formulaire S1.

Si vous n'avez aucun droit ouvert à la sécurité sociale dans votre précédent pays de résidence, vous pourrez solliciter l'affiliation à la sécurité sociale française en apportant des documents complémentaires.
Plus d'informations.

 

Doctorant non-inscrit en France effectuant un séjour de recherche

Avant de quitter votre pays, n'oubliez pas d'apporter votre carte européenne d'assurance maladie (CEAM) et/ou de demander à votre compagnie d'assurance le formulaire S-1

Votre conjoint et vos enfants devront également apporter leur CEAM et/ou le formulaire S1.